SAINT JAMES « Elite Manche »

 

Alexis Gautier et Oliday d'Ira  pour 11 centièmes

C'était la 9ème fois que  le Château de La Paluelle accueillait  le concours de Saint-James qui s'inscrit désormais dans les grandes classiques normandes. Après son succès dans le Grand National d'Auvers avec Hélios de la Cour, celui de Fontainebleau avec Oliday d'Ira avec qui par ailleurs il se classait second du Grand national de Deauville, le double Champion de France  s'impose à Saint-James avec le fils de Kannan. David Jobertie second avec Premier de la Vallée est sacré meilleur cavalier du concours et Romain Bourdoncle, en voisin, se classe brillant 3ème avec  Quelmec du Gery un étalon de  8 ans.  Encore 8 barragistes Après Sainte-Mère-Eglise et Saint-Lô, le chef de piste sortait à nouveau 8 barragistes parmi les 33 partants.  Le film du classement !

 1-Alexis Gautier et Oliday d'Ira

L'histoire est peu banale puisque le cavalier avait engagé son cheval sur le terrain . En effet, victime de deux réactions épidermliques de son cheval sur le bidet d'Auvers , Alexis, prudent souhaitait jauger l'évolution de la compétition avant d'engager  l'étalon de Christian Lefèvre.  Passé  en première moitié lors du tour initial, il était repositionné en ultime partant pour le barrage. Là, le défi était simple : battre David Jobertie et Premier de la  Vallée. Elancé prudemment, le Manchois serrait ses virages dès qu'il entamait la seconde moitié du parcours . Bien lui en prenait car si le cheval est respectueux et pétri de force, il n'est pas d'une rapidité extrême . Alexis le sait et s'applique à raccourcir le chemin tout en utilisant au maximum la grande foulée de sa monture. Avec cette recette , la cellule affichait  46.11 soit 11 centièmes de moins que le cavalier de l'écuire Vilault.

2-David Jobertie Premier de la Vallée

Lauréat du Prix Suez la veille avec Roseille de la Vallée et surtout tenant du titre 2011 avec Pin Up Ouistreham,  David domine les éléments de Saint- James.  En 46.22 il concède le succès à Alexis en, le confesse-t-il ,ayant dû reprendre  sur le vertical qui , après une belle courbe à gauche, précédait l'oxer final.

3-Romain Bourdoncle et Quelmec du Géry

Il n'a que 8 ans et ... faut voir comme le fils de Pamphile et d'une mère hollandaise qui rassemble les courants PS de Courville et Koridon s'est frayé le chemin de la 3ème place sans pas plus lors du premier tour que  pendant le barrage montrer quelque fragilité. Il faut dire que le cavalier de Ceaux est un fin pilote et qu'en privilégiant un tour sans-faute au détriment du chrono : 48.75, il adoptaut une stratégie sage et ...payante.

4-Frédéric Busquet et  Plume de la Roque

Il avait remporté brilamment la grosse épreuve de samedi et la facilité avec la quelle il avait bouclé son premier tour en faisait le favori. Hélas le cavalier nantais  rapide fautait sur le vertical juge de paix en avant dernier obstacle et perdait ainsi tout le bénéfice de ses efforts.

5-Régis Bouguennec et Tobelia

La jument hollandaise  de  12 ans avait montré ses moyens avec Guillaume Batillat. Encore frétillant de ses  performances de Fontainebleau, le Breton  partait avec assurance mais  le passage du vertical  qui a  joué  aussi le filtre en matière de chronomètre était fatal à un garçon qui maintenant exprime totalement son talent.

6-  Florian Angot - Nouma d'Auzay

Second de  son élève Frédéric Busquet samedi  avec ce très bel étalon , Florian ne manquait pas de montrer son talent  alors qu'il s'élançait en ouvreur de ce barrage. Sur un excellent tempo jusqu'à mi-parcours le cheval devait être sollicité par son cavalier pour franchir l'oxer sur palanque avant d'attaquer la montée . Malheureusement, Nouma manquait de hauteur  et le temps de  50.42 montrait que Florian avait géré sa fin de parcours avec sagesse.

7- Benjamin Devulder - Québec Tame

Après un incident mineur au box qui avait occasionné un petit hématome  au postérieur gauche du fils de For Pleasuren  le second du CSI de Saint-Lô l'avait trotté en matinée pour conclure  à la parfaite santé de son protégé. Effectivement, Québec  ne ménageait pas sa  réactivité pour  sauter le dernier vertical du premier tour et donner à Benjamin la chance  de donner libre cours à son panache. Malheureusement, pour gagner  il faut aller vite et à 8 ans , Québec n'a pas  totalement le métier que requiert cet exercice. Avec 8 points  il est malgré tout le plus rapide de ce Grand Prix et  il confirme une fois de plus l'étendue de ses moyens.

  8- Christophe Le Garrec -  My Dive Dora Becourt

Le style et la combativité de ce  couple  font partie du décor de nombreux barrages de Grand Prix  Pro1.  En sortant de piste avec 12 points , le Breton confiait avec humilité que sa jument accusait la fatigue de  3 jours de concours. .