Davis Jobertie : « L’Homme » de Sainte-Mère

 

Le cavalier de la maison Vilault meilleur cavalier du concours.

Après un doublé dans le petit Grand Prix des Pieux une semaine plus tôt, David Jobertie  le gagne à Sainte-Mère-Eglise  et coiffe , sur le fil, Emmanuel Vincent pour le titre, là , tant convoité, de meilleur cavalier du concours.

Dès le début

Sixième  de la  deuxième épreuve avec Que Dire du  Val, David ,en se classant second de la grosse épreuve à 1, 40m   parrainée  par le magasin Leclerc de Carentan avec Pin Up Ouistreham et ce derrière  Timothée  Anciaume , garde le contact avec Emmanuel Vincent qui  se plaçait déjà comme un prétendant sérieux.

Il tient bon Dimanche

Troisième du prix Dynavena toujours avec Que  Dire du Val, il  arrache le premier accessit du prix Equifirst avec Premier de la  Vallée  à quatre dixièmes de Patrice Delaveau et Baritchou. Malheureusement, Pin Up Ouistreham sort avec 10 points de pénalité dans le Prix Groupama à 1,45m.

Lundi : une forme redoutable.

Redoutable pour qualifier ses trois chevaux au barrage du Petit Grand Prix  aux couleurs de Mont Blanc.  Dernier à partir car le plus rapide du premier tour avec  Machaon du Plainard  un hongre de 11 ans par Paladin des Ifs, David inflige  un écart de 8/10èmes à Bruno Rocuet et Hastings qui  pensait avoir course gagnée.  Il est par ailleurs 6ème avec Quastor de la Vallée et 10ème avec Premier, toujours de la Vallée. En compagnie de JP Vilault sur la balance, David Jobertie  totalisait plus de 150 kg  dont l'équivalent  en crème dessert était offert à la Banque alimentaire par Michel  Laroche le boss de l'entreprise située, tout près , à Chef du Pont. Dans cette euphorie, son patron  Jean-Pierre Vilault rêvait légitimement d'un podium dans le Grand Prix .  Quatre malheureux points éloignaient Pin Up du barrage  mais on ne va pas tarder à voir cette fantastisque jument parmi l'élite. Dans notre édition papier du mois de juillet, nous reviendrons plus longuement sur la carrière de David Jobertie.