Derniers Articles

SAINT-LÔ

mercredi 13 novembre 2019

CHEVAL NORMANDIE

Championnat régional des chevaux de 3 ans sport

La première des 4 sessions était consacrée aux chevaux d'1.66m et plus

Le palmarès

Les lauréats étaient récompensés par les partenaires   de Cheval Normandie : le Crédit Agricole normand et Agrial

1- GINEVRA DE LA CENSE

 Femelle par Vigo d'Arsouilles et Mispalaere par Skippy II à Emmanuel Vincent de Saint Clair sur l'Elle

Notes : Modèle 16.40, Saut en liberté 17.00, Allures montées 16.00, Saut monté 16.25

 

2- GORDOLA DU THOT

Femelle par Catchar Mail et Ushuaia du Thot par Quaprice Boimargot à Jean-François Noël de Réville

Notes : Modèle 16.10, Saut en liberté 16.25, Allures montées 15.25, Saut monté 16.00

3- GROUPIE SEMILLY

Femelle par Andiamo Semilly et Muse d'Helby par Quidam de Revel à Richard Levallois de Couvains

Notes : Modèle 16.00, Saut en liberté 15.75, Allures montées 15.50, Saut monté 17.00

4- GOLDY DREAM SEMILLY

Femelle par Diamant de Semilly et Nuit de Rêve Semilly par Cumano à Richard Levallois de Couvains

Notes : Modèle 16.00, Saut en liberté 15.50, Allures montées 16.25, Saut monté 16.25

5- GINFIZZ DU THOT

Hongre par Lauterbach et  Noumea du Thot par Fusain du Defey à Jean-François Noël de Réville

Notes : Modèle 15.10, Saut en liberté 16.00, Allures montées 16.75, Saut monté 16.75

Pub 1

Pub 2

Pub 3

GRAIGNES

lundi 11 novembre 2019

11 Novembre : Synonyme de victoire pour 

Brieuc Epaillard et Dorian Lepigeon

Tout juste débarqué du vol Maastricht-Saint-Lô, Equin normand changeait de discipline en faisant mouvement vers l'hippodrome de Graignes où, devant un public très nombreux, se déroulait une réunion de trot.Une belle occasion pour voir d'abord le jeune Dorian Lepigeon remporter sa première course, puis Brieuc Epaillard  confirmer son premier succès de Moulins la Marche cet été.

 

Dorian 17 ans, en 2ème année de CAP à l'école de Graignes, dont le papa est au service de Thierry Duvaldestin participait à la 2ème course de sa jeune carrière. Pour le compte de Cédric Mégissier, son maître de stage, installé à Champ Haut dans l'Orne, Dorian débutait le 27 octobre à Saumur sans être placé. Aujourd'hui, associé à Forrest du Rochel, il résistait habilement au retour d'Adrien Raffegeau au sulky de Fantastic du Bourg.

Pour Brieuc Epaillard, apprenti chez Tony Le Beller, il s'agissait d'une découverte avec Fief, un mâle de 4 ans par Goetmals Wood, né chez et entraîné par Séverine Raimond installée à Hotot en Auge. Lauréat à 2 reprises cette année, Fief restait sur un distancement  à Chartres. Là, tête et corde  dès le début de la course, Brieuc a su, conformément aux ordres reçus, conserver les forces et l'acuité nécessaires pour contenir  Flash du Rib drivé par Stéphanie Morice. Une belle satisfaction pour ce garçon qui, comme son grand-père Philippe et son père Julien est génétiquement pourvu d'une amabilité unanimement reconnue.

On peut, à cette occasion, saluer la très belle réussite de Séverine Raimond  qui enregistre aujourd'hui sa 28ème victoire de la saison et la 5ème depuis le début octobre.

 

Pub 4

Pub 5

MAASTRICHT

dimanche 10 novembre 2019

GRAND PRIX  VILLE DE MAASTRICHT  LONGINES

Un Hollandais peut en cacher 4 autres

Frank Schuttert  l'emporte avec Queensland E

 

Voilà deux ans, les Néerlandais étaient 19 au départ du grand Prix. Aucun ne fut qualifié pour le barrage. Aujourd'hui, comme aurait dit le Maréchal Montgoméry à El Alamein, (dixit Audiard) : "on allait danser sur une autre musique". Ils occupent le 5 premières places. Des places qu'ils se sont disputées au cours d'un barrage dessiné par le chef d'orchestre Louis Konincks. Une véritable pièce symphonique qui, au fil des obstacles que les concurrents fussent néerlandais ou pas franchissaient,  laissait entendre des sons que le public diffusait tels des violons, des trompettes et qui dans un mouvement final détonnèrent pour fêter leur héros Frank Schuttert  qui, hier, fêtait son anniversaire.

Dernier de cette liste de 10 barragistes, on aurait tant aimé que Kevin Staut leur jouât une fantaisie d'Offenbach. N'oublions qu'ici à Maastricht nous sommes chez André Rieu. Hélas, le Français sur une fausse note de For Joy, se retrouvait à la 9 ème place juste devant l'infortunée Israélienne Dani Waldmann pénalisée de 12 points.

Un festival batave

Il commence par Annelies Vorsselmans et Wilandro 3 pour la 5ème place. Willem Greve, l'homme de Markelo, habitué de Saint-Lô, fait mieux avec sa bonne Zypria S. Léopold Van Asten, champion des Pays Bas en titre en remet une couche avec Miss Untouchable.  Immédiatement après, Maikel vd Vleuten s'en voudra encore longtemps d'avoir laissé filer 3 centièmes avec le jeune Beauville Z. Et c'est donc le  longiligne Frank Schuttert, plus de 2 mètres, dont on se rappelle la formidable performance de La Baule  en 2013 avec  Winchester (2ème du GP), qui mettait tout le monde d'accord associé à Queensland E, un étalon de 10 ans par Quickfire de Ferrann et une mère par Socrate de Chivré (SF).

  • Comme nous l'avions déjà mentionné lors d'une autre performance de Queensland E, sa mère est  Magie de Ménardière née chez Gilles Boulanger à Mortain dans la Manche.

Le Normand Edward Levy  en selle sur Rebeca Ls est pénalisé de 4 points.