Derniers Articles

CAEN

lundi 04 mars 2024

Une reprise dynamique sur l'hippodrome de la Prairie

Rencontres : Jean Pierre Vilault - Ludovic Tripon

On le sait, en Normandie, le monde des courses, de trot surtout et celui du saut d'obstacles sont étroitement mêlés. L'inoxydable et attachant Jean-Pierre Vilault s'est fait une renommée de classe dans les deux tableaux. Aujourd'hui drivé par le talentueux Alexis Colette, il présentait Gold Mencourt dans le quinté : "C'est une course de rentrée. Je n'ai pas d'ambitions".

Plus surprenant, même si on le croise régulièrement sur l'hippodrome de Graignes ; c'était en tant qu'éleveur/propriétaire que Ludovic Tripon, installé à Picauville près de Sainte-Mère-Eglise avait engagé son protégé Lutin du Bust dans une course pour poulains de 3 ans : " J'ai acheté la jument quand elle avait 5 ans. Elle a eu des problèmes de santé, Je l'ai mise à l'élevage. Lutin est son 2ème poulain avec une saillie d'Espoir Prestance que j'avais gagnée. Je l'ai aujourd'hui par moitié avec JL Giot, mon voisin qui en est l'entraineur driver". Qualifié en août à Caen, il débutait par une 3ème place à Cherbourg début février. Deux semaines plus tard, toujours sur la piste de la Glacerie, drivé par Sébastien Baude, une 4ème place. Aujourd'hui, sur une piste corde à droite qu'il préfère, Lutin, après avoir tenté une accélération en entamant la ligne finale, s'est sous la conduite sage de son expérimenté driver contenté d'une très belle deuxième place dans une allure parfaitement cadencée que les observateurs n'ont pas manqué de remarquer.

Par ailleurs, le sympathique Ludovic est en plein travail de préparation de ses jeunes chevaux de sport sans compter l'attention qu'il porte à ses 7 poulinières toutes en phase finale de gestation.

Pub 1

Pub 2

Pub 3

COURSES EN NORMANDIE

dimanche 03 mars 2024

ARGENTAN - VIRE

et ......demain CAEN pour le quinté

Il n'est pas utile de le rappeler puisqu'Equin normand est, depuis 17 ans maintenant, envoyé à 10.000 destinataires et que plus de 5000 fans nous suivent sur Facebook. Partout on le sait ! Equin normand est le premier et le seul magazine équestre, gratuit, qui plus est, totalement dédié essentiellement à la filière équine, normande : Sports, Courses, Elevage.

Avant le premier round du Grand Slam Rolex le week end prochain à Bois le Duc aux Pays Bas, où nous retrouverons nos deux Normands et seulement eux deux : Kevin Staut et Julien Epaillard, nous avons, ce week end rendu visite aux hippodromes de la région avec une réunion d'obstacles à Argentan et une "premium" de trot à Vire.

VIRE Normandie

Le prix Yearly - La Maison. fr

De bout en bout pour Knox Jenilou et Yoann Lebourgeois

Lauréat histotique du Grand Prix de Paris dimanche dernier "YoYo" habitué régulier de coups de 3 ou 4, a dû se contenter aujourd'hui d'un seul succès. Brillant !

En effet, parti en tête, il bouclait le premier tour en solide leader. Et c'est avec une facilité déconcertante qu'il s'imposait associé à Knox Jenilou, un hongre de 4 ans marqué du label Baudron.

Le vainqueur et son entourage étaient récompensés par Benoit Bigot, directeur commercial de Yearly.

Grand Prix de la Ville de Vire Normandie

Hawai Pont Vautier et François Lagadeuc sur le fil

Dotée de 30.000€ pour chevaux de 7 à 10 ans n'ayant pas gagné 195.000€, cette course rassemblait 16 trotteurs de qualité. Après un premier round d'observation, le grand favori Heraldique dont c'était la rentrée, était pour la première fois drivé par Yoann Lebourgeois. A l'entrée de la ligne droite finale, le magnifique cheval noir fils de Bird Parker, entrainé par la Néerlandaise L. Klappe, se mettait en mode gagnant. Mais Hawai Pont Vautier, entrainé par le Manchois PL Desaunette, ne l'entendait pas de cette oreille. Et, au fur et à mesure que le poteau se profilait, son cocher, François Lagadeuc grapillait les centimètres qui finiront par se mesurer en une tête: à son avantage.

ARGENTAN

Des Steeple Chase de grande intensité

Avant de nombreuses réunions de trot et un beau rendez-vous de galop le jeudi 11 avril, l'hippodrome ornais proposait 7 courses pour les sauteurs. Après 4 épreuves sur les balais avec de nombreux partants, les steeple chasers prenaient le relai.

Et de trois pour J. Reveley

Après deux succès sur les haies, le jockey vedette, preuve de l'intérêt de la réunion d'Argentan remportait ce steeple couru sur la distance de 3600 mètres. Il montait Madrilène un hongre de 4 ans, entrainé par la Manchoise D. Mele.

On passait alors sur la distance de 4250 mètres avec 18 obstacles. Jusqu'au poteau, alors qu'ils avaient musardé à l'arrière du peloton pendant l'essentiel du parcours, Secret Davis monté par A Orain et Besan d'Or avec son son dos le talentueux L. Zuliani demeurèrent côte à côte. Finalement c'est la casaque Chaineau qui prit le meilleur aux dépens de celle de l'Ecurie de Maleyssie

Pour conclure cette journée, sans pluie. On s'en souviendra. on se quittait sur le bien nommé prix Quitte ou double. C'est à ce jeu que les deux derniers protagonistes de la journée se livrèrent pour l'emporter. C'est aux bras qu'O. Jouin en selle sur Muhtalad entrainé par P. Journiacn parvint à prendre le meilleur sur R. Mayeur et Virgule de Teillée .

Pub 4

SAINT-LÔ

dimanche 25 février 2024

SALON DES ETALONS DE SPORT

"Le plus grand rassemblement de génétique au monde"

Avec l'art de la formule qu'on lui connait sans s'affranchir de la poésie qui s'y attache, Arnaud Evain, le patron du GFE et coorganisateur de l'évènement, a parfaitement résumé cette 18ème édition qui restera dans les annales pour l'ampleur de sa fréquentation. Un record !

Une réussite dont le crédit doit être, en grande partie, attribué aux équipes du Pôle Hippique et du Stud Book SF

Débuté vendredi à 16heures, clôturé 48 heures plus tard, le salon s'est ouvert comme un mascaret de grande marée lorsque la mer qui s'engouffre à la vitesse d'un cheval au galop dans le Couesnon. Où bien, envers ceux pour qui le Cid est une lecture de chevet :" Nous partîmes 500, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes 3000 en arrivant au port" ! Du jamais vu! Vendredi oui, mais hier samedi aussi. Et, même si la dernière journée aura été moins fréquentée, l'esprit aura été du début à la fin, empreint d'une empathie, du bonheur de se retrouver rarement égalé. Dans cette ambiance, inutile de préciser que l'activité commerciale s'en est ressentie de façon très positive :" Nous avons enregistré environ 30% de plus de contrats. ceci sans doute grâce à notre offre renouvelée mais aussi " commentait encore Arnaud Evain manifestement heureux de ne ranger que quelques reliefs de son catalogue.

Lionel Charbonnier et Erick Bossard

Une star parmi les stars

Une exclusivité "Equicer/Equin normand"

Su plus de 150 étalons constituaient le parterre principal du week end, c'est, une autre star, lui du ballon rond, qui, pour la première fois venait à Saint-Lô. C'est alerté par Erick Bossard, directeur d'Equicer, partenaire du Salon des Etalons à qui l'on doit le moment de convivialité final que nous avons pu rencontrer Lionel Charbonnier. Gardien de but de l'AJ Auxerre pendant l'essentiel de sa carrière, lauréat du championnat de France de ligue 1 en 1996, double vainqueur de la Coupe de France en 1994 et 199, Champion du Monde en 1998 en tant que n°2 de Fabien Barthez, le natif de Poitiers est passionné de chevaux depuis sa jeunesse. Entraineur de chevaux de course dans son établissement près d'Auxerre, il s'est, depuis quelques années intéressé au cheval de sport en particulier au service de sa fille Stella. Par ailleurs consultant sur RMC, sans partir en croisade, il s'investi, avec le soutien des institutions publiques, pour le bien être du cheval, dans l'élaboration de ce que l'on pourrait appeler une "carte Vitale" du cheval. Nous avons pu en découvrir le contenu qui pourrait constituer dans un avenir proche un véritable outil de transparence quant à la santé de chaque équidé.