Derniers Articles

THEAULT

vendredi 24 mai 2024

1924-2024 :

100 Ans............ça se fête !

Voilà pourquoi, hier, 24 mai 2024, Olivier Paulmier et Vanessa Gau, respectivement Président et Directrice générale de l'entreprise premier fabricant français de camions pour chevaux et leader en Europe, avaient convié près de 250 personnes pour partager cet évènement.

Après les discours de bienvenue prononcés par les dirigeants, les élus ne manquèrent pas, à leur tour, de mettre en exergue l'excellence de la maison. Avant une visite largement commentée de l'usine, la coupure du ruban marqua non seulement le 100ème anniversaire mais aussi la sortie du 10.000ème véhicule fabriqué à Avranches et l'agrandissement des locaux qui sont passés de 10 à 14.000m2. Outre la construction d’une cafeteria de standing pour accueillir les 180 salariés, de nouveaux ateliers, ce sont aussi de nouveaux outils de production tel un robot de peinture unique en France qui ont été installés.

De l'eau a coulé sous les ponts de la Guérinette depuis qu'en 1924, en mai précisément, Emile Théault, âgé de seulement 22 ans, installé comme carrossier-charron, démarra l'aventure. S'il fallait remettre cet évènement qui s'avérera majeur pour le rayonnement d'Avranches, dans le contexte historique de cette année-là, on dirait que les frères Laurent et Seguin inventaient la télévision .Pour les férus de cyclisme, c'est dans la Manche que l'histoire du Tour de France se forgea une légende. En effet, le 26 juin, lors de l'étape Cherbourg-Rennes qui vraisemblablement passait à Avranches, le journaliste Albert Londres, au café de la gare de Coutances, à la suite de l'abandon brutal des frères Pélissier pour protester contre les conditions inhumaines de course, écrivit dans le Petit Parisien, ce mot resté célèbre : "les forçats de la route".

Tout a bien changé depuis. Tellement changé qu'à l'époque c'est le cheval, peut-être pas forçat mais diablement sollicité, qui transportait tout : marchandises, personnes, canons etc. Aujourd'hui, c'est Théault, fer de lance en la matière, qui, chaque jour, innove pour les transporter dans des conditions de confort d'exception. Et pour longtemps !

Pub 1

Pub 2

Pub 3

SARTILLY BOCAGE

mercredi 22 mai 2024

Une belle journée de concours SHF au coeur de l'élevage manchois

La Société Hippique Rurale de Sartilly organise pendant trois jours, sa session annuelle de concours SHF pour les jeunes chevaux de 4,5 et 6 ans. Aujourd'hui, après une première journée perturbée par la pluie, grâce au travail accompli dans la soirée et le vent de la nuit, le terrain en herbe que ses initiateurs avaient voulu, voilà un quart de siècle, un peu comparable à celui de Dinard, se montrait en parfaite condition. Les stigmates de la veille avaient disparu et le soleil aidant, avec un vent "gaulassant", tout s'est déroulé dans ce qu'il faut bien oser appeler : le paradis !

"Gaulassant", c'est ainsi que s'était exprimé le feu Louis Fardin, nous étions à la même époque de 1997, lorsque je l'avais rencontré alors que partions dans ce champ entouré de haies de cépées de châtaignier, observer la mère de Baloubet du Rouet. Un moment inoubliable.

KADOR D'ETE

Bref ! Ce matin on entama la matinée avec les chevaux de 4 ans. Au hasard d'autres très appréciables, KADOR D'ETE, un très joli mâle par Contendro et Angelina Gibay par Diamant de Semilly né chez Jeanne Gibert à Kalhausen (57) retint l'attention. Angelina née chez Jeanne Mouchel à Hautteville Bocage (50) est une fille d'Etoupe II. Elle fut indicée 142 avec Nicolas Houzelle. Kador qui semble bien porter son nom était, très adroitement monté par Tom Cherré. Ils étaient 54 partants, on compta 34 sans faute

La pause méridienne passée et les diverses palabres qui s'élargissaient à outre les poulinages, aux difficultés climatiques qui malgré tout, laissent entrevoir des volumes de foin importants ; on évoqua aussi, les belles réussites des uns et des autres dans les concours de haut niveau. Cela, tout en saluant les élevages Vesquerie et Mouche dont respectivement les forces vives, associées aux SHR de Sartilly et La Haye Pesnel, répondant aux noms de Coulombier et Bellet, sont les figures de proue de cette agriculture manchoise ancrée dans ses valeurs ancestrales certes mais dont la réussite équestre, pendant de celle dans la production laitière est exemplaire. Et, parler d'eux c'est aussi, sans les nommer, les autres : Morel, Fardin, Dulin etc , tous de la même veine, sans oublier les SHR de La Hague, Villedieu, Brécey, St Sauveur le Vicomte gardiennes des traditions équestres particulières de ce département.

Cette digression sociologique dissipée, le passage de la génération des 5 ans était bien entamé. Ils étaient 68, on compta 32 sans faute, tel JUNON DE VAINS, une jument par Cornet Obolensky et Destinée de Vains ( Untouchable) montée par Victor Cherré qui réalisait deux autres parcours sans faute avec Justinien de Vains et John Patrick de Vains.

INULINE DE VAINS
IBIS DE TATIHOU

Alors que l'orage qui menaçait s'était écarté, place aux 6 ans pour leur épreuve au chronomètre. Il fallut attendre les derniers passages pour que le podium composé dans l'ordre de Victor Cherré, Camille Piot et Pacome Heurtaux se dessine. Le vainqueur montait INULINE DE VAINS (Lauterbach) l'emporte devant IBIS DE TATIHOU (Cicave du Talus) et ISKANDAR BERENCE (Satisfaction FRH), un mâle fils de Coolcream Bérence (Kannan) performante sous la selle de Nicolas Layec. 11 étaient sans faute sur 31 partants.

Notre bonne impression du jour restera celle d'IROISE DU CHANU (Balou du Rouet). Elle évoluait en formation 3. Championne de Normandie des femelles de 2 ans, un titre acquis en particulier à son modèle d'exception, elle fut vendue à Fences. Oubliés certains petits soucis, elle rend aujourd'hui particulièrement heureux son nouveau propriétaire Baptiste Ybert. Il y a de quoi !

Pub 4

ECLIPSE DES FORETS

lundi 13 mai 2024

Vendue

Le Haras des Forêts vient de communiquer qu'Eclipse des Forêts (Calvaro) et Sonate des Forêts (Dollar dela Pierre), brillante 4ème hier du GP CSI3* de Cabourg sous la selle du tout aussi talentueux Hugo Paris vient d'être vendue à Cian O'Connor - Coolmore. Eclipse avait été formée par Pauline et Audrey avant d'être valorisée au plus haut niveau par leur jeune frère.

Fabrice Paris nous a précisé que la vente qui s'est conclue hier à Cabourg était en négociation depuis quelques semaines.

Eclipse a produit Jet des Forêts et Kasall des Forêts

Bon vent vers l'Irlande et souhaitons à Hugo de former et de retrouver au plus vite une aussi bonne monture pour continuer à progresser vers le haut niveau.