UNE VISITE A VISION D’ETAT

 

Au Haras de Grandcamp, Vision d’Etat retrouve ses marques de yearling

C’est là, sur les hauteurs de Trun ,que Vision d’Etat avait été préparé pour les ventes deauvillaises de décembre . Négocié pour la somme de 39000 Euros, il en a gagné presque 3 Millions.  Nous lui avons fait une petite visite .

 

Eric Lhermite est un enfant du pays . Avant  d’y revenir voilà 5 ans pour s’installer  au Mesnil Girard  entre Trun et Vimoutiers, il a débuté au Haras de Roiville, a passé 11 ans au Mezeray et dirigé pendant 4 ans le celèbre Haras d’Etreham  : un homme d’expérience.

Ici à Trun, il héberge une trentaine de poulinières suitées. :  » Nous allons nous limiter à ce nombre. L’an dernier nous en avions une cinquantaine  dont un certain nombre venues de l’extérieur. Nous allons conserver nos pensionnaires à l’année. » . L’arrivée de Vision d’Etat  permet le développement des installations :  » Nous construisons des boxes pour les étalons » confie Eric  un brin heureux de cette réussite fruit d’un travail de presque 30 ans.  Propriétaire récent de deux chevaux qui courrent en plat et en obstacles, il possède également deux  étalons Selle-Français  : Rocker de Vains (Allegretto)  chez Bruno Rocuet et Suliman de Fetan (Dollar de la Pierre), demi-frère de Lamm exploité en 5 ans A par Jeroen Zwartjes.

Vision d’Etat devrait saillir  de 60 à 70 juments  en  2011

Galeries photos