COQUERIE

Un élevage en vue

 

 

 

 

Depuis  plusieurs décennies l'élevage de Raphaël et Anick  Dulin à Subligny  (50) s'est forgé une solide réputation dans le cheval de sport mais aussi, on le sait moins dans le trotteur. Il semble que l'année 2018 soit, comme pour le vin ,un excellent cru pour les "Coquerie".

 

Raphaël Dulin en plein échange avec le  cavalier N°1 de Coquerie Simon Gallet

 

 

 

En septembre dernier, lors de la Grande semaine de l'élevage à Fontainebleau,  deux de ses produits étaient labellisés "Elite" montés par le jeune Clément Fortin. : Diane du Pratel et le petite bombe Candy de Coquerie. Pas  aussi petite d'ailleurs  comme Clément avait pu le dire. La fille de Quatro de Riverland mesure en fait 1.59m et non 1.53m. Pour être commercialisée elle a été confiée à la Monégasque  Ilaria Sutura qui  monte aussi Betty (Contendro) et Carlina de Coquerie ( Président).

Après une victoire  pendant le NHS, Simon Gallet s'est offert deux nouveaux succès le week-end dernier à Auvers. Il remporte une épreuve de nouveau  avec Anouchka de Coquerie  (Untouchable M)et une autre avec Brendy de Coquerie ( L'Arc de Triomphe). Dans le même temps, Aïcha de Coquerie ( Corofino), montée par son propriétaire Damien de Chambord se classait 15ème du GP 145 du Mans.

Enfin, cerise sur le gâteau, pendant la Coupe du Monde d'Oslo, l'Italien Alberto Zorzi, enlevait une épreuve à 150 -160 avec  Ulane de Coquerie (L'Arc de Triomphe) qu'il  avait déjà conduit à la victoire cet été dans le GP du CSI*** 155 de Macon.

Le trotteur

Heureux d'une 4ème place hier lundi à Enghein pour Fiona de Coquerie, l'un de ses produits  qu'il loue à divers entraîneurs, Raphaël Dulin compte beaucoup sur un poulain  de Booster Winner, l'un des jeunes étalons très en vogue , avec Laguna du Pont la mère de  Davidson  du Pont  qu'il a acquise voilà 2 ans. Davidson du Pont (Pacha du Pont) à l'écurie Rayon à Fleuré dans l'Orne, vient de remporter le Critérium des 5 ans et le Prix de l'Etoile, 2 Groupes 1 sous la mène de Jean-Michel Bazire.

Une  équipe renouvelée

Avec Simon Gallet , toujours 1er cavalier et Grégoire Hauviller dans ses pas, Raphaël Dulin  a recruté depuis le  15 octobre le jeune Robin Provost formé par Laurent Goffinet. Le boss  qui souhaite donner à ses cavaliers une formation supérieure a conclu un accord avec Jean-Luc Force qui viendra passer une journée par mois à Subligny. 

Galeries photos