LORIENT

Grand National

Julien Gonin comme en  2014

 

C'était avec  Queen Girl Kervec, une jument bretonne qui dans la foulée partait en retraite,  que le cavalier de  Saint Martin du Mont dans l'Ain s'imposait au dépens de Laurent Goffinet et Quinette du Quesnoy. Aujourd'hui , Julien Gonin  l'emporte associé à   Soleil de Cornu  et prend aussi la 3ème place avec  Weraton. Benoit Cernin s'intercale avec  Uitlanders du Ter.

 

Le petit Grand Prix pour une pure amateure........bretonne 

Marie Annick  L'Helgoualc'h et Playboy du Valdys

Beaucoup de féminité dans cette remise du Prix d'Aucy, Lanester et CREB. Aux côtés du représentant d'Aucy et du président du Celtik Jump Thomas Clivio,  deux dames bénévoles qui attendent un heureux événement.

 

Voilà tout l'intérêt du Grand national qui, à chaque étape met en exergue un cavalier-ère  local-e gonflé-e   à bloc pour dire un jour quand il-elle sera ...........vieux-vieille  (écriture inclusive oblige ??) : "en 2017, j'ai gagné une 140 devant tous les meilleurs cavaliers français". Elle aura raison Marie-Annick  L'Helgoualc'h, une ingénieure quimpéroise, "bigoudenne" ajoute-t-elle. Elle montait Playboy du Valdys , un hongre de 14 ans par Diamant de Semilly :" Il est né chez mes beaux-parents, je l'ai depuis l'âge de 7 ans " précise la Championne de Bretagne 2017. La deuxième place est prise par Edward Levy  et Venezia d'Elke.

 

  Gonin- Cernin- Un duel de favoris

 

Julien Gonin -  Soleil de Cornu

Des 57 couples, il ne furent que 7 couples à passer au travers des embûches semées ça et là par le diable de JP Lepetit. Il s'agissait en l'ocurrence surtout  d'un double oxer-vertical très clair et aéré . On nota 3 sans faute, deux pour Julien Gonin et Bruno Cernin  et aussi le point de temps dépassé de Bruno Selva et le bien nommé Vif de la Fontaine,  Edward Levy et la bonne Umbrella Ter Wigen Z, la démonstrative  et surprenante Zoé Darnanville avec  Amelon van de Bosrand et Cédric Angot  en selle sur le routinier  Rubis de Preuilly. A ceux-là se joindront trois " 4 points" A. Ledermann toujours aussi merveilleuse avec Requiem de Talma, Thomas Rousseau  et le bolide Upto You puis Louis Bouhanna et Shamrock du Niro.

Sans entrer dans le détail, il faut retenir  que Thomas Rousseau bouclera une seconde manche comme une fusée en 35.30 et sans faute . Louis Bouhanna sera encore plus rapide - 33.29-, en dessous du temps des meilleurs mais en y rajoutant 4 points.  Julien Gonin avait sellé Weraton  pour passer en 3ème position. Il marque son territoire  avec un double sans faute en 37.83. L'étendard de la victoire était déjà planté.

Benoît Cernin - Uitlanders du Ter

 

Benoit Cernin dont le premier tour avait été unanimement plébiscité comme le meilleur du plateau partait avant dernier, rappelons-le tout auréolé de ses succès de Rosières aux Salines et encore davantage de son  triplé de Barbaste.  En 36.08, il confirmait la montée en puissance d'Uitlanders du Ter. Avec le fils de Clinton, le Bourguignon tient là une sacrée cartouche.

Mais Soleil de Cornu n'est pas mal non plus. Pour la seconde manche Julien Gonin laissait toute latitude au fils de Qredo de Paulstra pour déployer sa force et son énergie tout autant que ses foulées amples allant même jusqu'à en enlever une dans la galopade finale. Cela pour, tout simplement, pour grappiller 13 centièmes  et l'emporter.

Classement

1- Julien Gonin - Soleil de Cornu 0 et 35.95

2- Benoît Cernin - Uitlanders du Ter 0 et 36.08

3- Julien Gonin -  Weraton 0 et 37.83

4- Bruno Selva - Vif de la Fontaine 1 et 41.98

5- Thomas Rousseau - Up to You* GFE 4 et 35.30

 

 

 

 

Galeries photos