Les  » Lundis » de printemps à GRAIGNES

 

Au printemps, c'est le lundi, en été le samedi, en automne le dimanche.

C'est ainsi que l'hippodrome de Graignes décline,  avec délicatesse , son programme au fil des saisons. Depuis la fin du mois de mars, le Vieux - Château en était à son quatrième  "Lundi" .  Chaque fois que le soleil retarde son coucher, chaque fois le public se fait plus dense et plus varié. Le joueur et le professionnel se saluent : à chacun son métier. Ceux du trot et ceux du saut d'obstacles échangent sur le succès de Franck Schillewaert à Copenhague. C'était lundi dernier. Yvon Avice naisseur émérite d'Atout d'Isigny et Hym d'Isigny vedettes sous la selle d'Eric Navet s'engouffre dans la camionnette des commissaires  aux côtés de Jean-Louis Lenourry responsable des juges à l'ANSF et là des commissaires, tout juste rentré de Cluny où il a  passé au crible toute la génération bourguignonne  des mâles de 2 et 3 ans.

Et c'est parti !

Neuf courses- Neuf  bonheurs !

Ici dans ce parc des marais, c'est loin, très loin des couloirs de ce " train qui roule sous terre" à Paris et qui charge les tonnes de stress accumulées. Ici aussi on a travaillé  et au retour, la vitre baissée et le coude à la portière, on  imagine  ce  plaisir de la gloire instantanée du petit ticket gagnant .

La première : Prix Une de  Mai

Quelle référence  à cette grande dame du trot.  La victoire va à Ubu Somolli un mâle de  3 ans drivé tête et corde de bout en bout  par  J.P. Fichaux .

La deuxième : Encore  un Sommoli mais  Tillenium

C'est N. Mathias, son propriétaire qui emmène au poteau  le hongre Tillenium Sommoli  demi-frère du précédent . Une belle soirée pour l'élevage de  l'Ecurie Alliance et l'étalon  Millenium Wood.

La troisième  : les mêmes numéros dans le désordre

l'arrivée de la seconde était 14-9-8,  celleci on mélange 9-8-14. C'est marrant les courses. Du plaisir et le  jeu de simplement prendre les mêmes numéros sans avoir de connaissance particulière  : les courses c'est simple ! La victoire va là à Tenor d'Ouville  et G. Houel  devant Tenor de Corbon

La quatrième :  Sébastien Ernault  se met en scène

Victoire tête et corde sans faiblir pour  Tes Illusions et  le vainqueur de l'Amérique 2010 ( photo de tête d'article), il devance  Tikva de Beylev et  Tagora du Chatelet revenu en boulet de canon sous la main de Jules Lepennetier et en présence de son proprétaire M. Bidet .

La Cinquième : Splendide Mlle  Dessartre

Menée pour l'essentiel par  F. Lagadeuc et  Roucoulade, la course montée pour Apprentis Lads Jockeys est l'oeuvre de Mlle E. Dessartre qui  avec beaucoup de finesse et d'à propos acélère la cadence  dans la ligne droite finale  avec  Roma Bella.

La  Sixième : L'autorité de Florence Lecellier

Il s'agissait de l'épreuve la plus dotée du jour.  Que dire ! Que Florence Lecellier a montré beaucoup de froideur dans la gestion de son parcours et dans la confiance qu'elle pouvait avoir en  Rachel du Bois.  Restée sur un distancement, la fille d'Arnaqueur née chez  Jean-Claude Daguet à Falaise s'est montrée sous son meilleur jour .  En repoussant avec vigueur mais sans arrogance les diverses attaques dans la montée, elle  filait ,sans peur, vers le poteau et ce avec beaucoup de facilité.   Et il yen eut trois autres dont  la 7ème et la belle victoire  de  Super  Renneraie  qui déboulait comme un avion dans les 200 derniers mètres.

On se retrouve le lundi  30 à 17 heures et pourquoi pas le 

  6 juin à la même heure.