Derniers Articles

SAUMUR

dimanche 02 mai 2021

Concours Complet International 4* L

Un B'néville peut en cacher un autre ! L'Allemande Julia Krajewski victorieuse avec Amande de B'neville

Rappeler que Piaf de B'neville associé à Astier Nicolas ravissait en 2016 à Rio l'or olympique par équipe et l'argent en individuel n'est pas inutile. Aujourd'hui sur les terres de l'équitation de tradition, c'est une nouvelle fois l'affixe de l'éleveur de Benoîtville qui s'est inscrit en haut du tableau d'affichage.

Julia Krajewski- Amande de B'néville ( Photo les Garennes)

La jument, Amande de B'neville (Oscar des Fontaines), 11 ans, était montée par la cavalière allemande, la même qui voilà quelques mois mettait en retraite Samourai du Thot (Milord Landais) un autre cheval né dans le Cotentin chez JF Noël à Réville, qui l'avait emmenée sur les podiums mondiaux. Si l'on ajoute à cela la 6ème place de Sarah d'Argouges (Quite Easy) née chez Jean-Luc Dufour à Cosqueville sans oublier bien entendu la sage de la famille Legoupil et la performance réalisée à Badminton en 2009 par le mythique William Fox-Pit avec Idalgo du Donjon (Qredo de Paulstra) né chez Bernard Piedagnel à Bricquebec, on ne fait que rappeler que le Cotentin avec son centre stratégique à Brix fut voilà 30 ans un vivier de chevaux et de cavaliers de complet. Il en reste manifestement des traces !

Il est heureux Jean-Baptiste Thiébot . Heureux certes mais en souhaitant des retombées commerciales positives. Il nous a parlé avec humilité d'Amande qui n'a pas concouru à 4 ans " Mes chevaux ne sortent quasiment pas à 4 ans. Je veux les protéger . Je leur manifeste de la bienveillance. Je suis au moins assuré, enfin presque, que leur santé sera préservée et qu'ils pourront assurer une carrière dans les meilleures conditions. Aujourd'hui j'ai 17 chevaux de 4 ans à débourrer. Amande est une très belle jument. Elle a fait les 5 ans avec Arthur Le Vot. Après Fontainebleau, elle est rentrée à la maison. Puis je l'ai présentée à une marchande belge qui d'ailleurs avait aussi, je crois, vu Samourai du Thot. C'est ensuite qu'elle est allée chez Julia".

Jean-Baptiste Thiébot

Pourquoi avoir choisi Oscar des Fontaines (Lando x MrBlue)? " Il me plaisait beaucoup monté par Jeroen Zwartjes. (NDLR : Oscar effectua ses 3 dernières années de compétition monté par Pénélope Leprévost avec de nombreux succès au niveau CSI5*) Il correspondait aux courants de sang que j'associe. Mais mon objectif n'est pas spécialement de faire naître des chevaux de complet mais plutôt des chevaux de CSO. Ceci dit je suis persuadé que dans mes écuries j'en ai d'autres aptes à faire du complet. Il faut aussi que les gens se déplacent" précise le Président de Cheval Normandie qui ajoute après nous avoir dit que Perle de B'néville (Elan de la Cour) la mère d'Amande va prochainement pouliner d'un produit de Padock du Plessis ; avoir acheté à la foire de Gavray Viens du Mont ( Norway de la Lande) à Maurice Viel de Rufosses. A Saumur, Viens du Mont se classe 16ème avec Luc Chateau.

Même s'il n'est pas né dans la Manche mais au Molay Littry tout près dans le Calvados chez Elisabeth et Yves Berlioz, il serait malvenu de ne pas ajouter à cette belle image du concours complet Opgun Louvo et ses multiples médailles olympiques et mondiales avec l'Allemande Sandra Auffarth.

Pub 1

Pub 2

Pub 3

ARGENTAN

dimanche 02 mai 2021

Critérium de Vitesse de Normandie

Ce Bello Romain......Impérial!

Sur un nuage, comme son driver Mathieu Mottier, le hongre ligérien s'impose avec autorité devant Valokaja Hindo, le Danois drivé par N.Bazire et Digne et Droit avec Franck Nivard.

Couru sur le mile -1609m depuis 1969, le Critérium de vitesse est la classique du calendrier de l'hippodrome ornais. Il rassemblait outre Billie de Montfort, abonnée aux 2èmes places sur cette piste mais lauréate de la 1ère manche européenne voilà un mois sur la piste de Turin. La jument était associée au Transalpin Gaby Gelormini. Etonnant était l'autre attraction du jour. Il était confié comme à l'accoutumée à Anthony Barrier qui pourtant drive aussi Ce Bello Romain. Le vainqueur du Prix de Paris n'avait encore jamais vu Argentan. Enfin, la plus attendue était bien sûr la Normande Bahia Quesnot lauréate du Prix du Cornulier et omniprésente dans tous les grands rendez-vous de Vincennes en 2021. La fille de Scipion du Goutier pourtant longtemps entrainée dans l'Orne découvrait aussi la piste.

A 100 mètres du but, Mathieu Mottier s'envole avec Ce Bello Romain
Lire la suite...

Pub 4

Pub 5

Clément BOULANGER

mercredi 28 avril 2021

Aux rênes de L'Ecurie BTCR

S'il est une qualité chez les Boulanger comme chez les Epaillard, du Nord au Sud de la Manche, c'est assurément l'amabilité. Clément Boulanger est aimable et attachant .Engagé dans le deuxième concours de l'AEC, voilà un moment que Clément n'avait pas foulé la piste Uriel. Piste sur laquelle, il avait signé deux succès retentissants dans le Grand Prix du NHS. Installé à Deauville depuis l'automne 2019, il nous dresse le bilan de cette période et de son engagement au sein de l'écurie BTCR.

Equin normand : Fin 2018, nous avions été conviés à l'inauguration de tes installations sur le domaine familial à Mortain. Quelques mois plus tard tu te dirigeais vers Deauville où aujourd'hui tu t'es fixé. Mortain c'est fini?

Clément Boulanger :Non pas du tout. Je suis propriétaire des installations que je loue a plusieurs cavaliers. Et plus particulièrement Laurent Goffinet avec qui j'ai naturellement des relations privilégiées de longue date. Il donne son avis et son accord pour l'accueil de tel ou tel. Dans le cadre de notre association avec des gens de Paris dans l'écurie BTCR et des objectifs que nous nous fixions, il nous a semblé que Deauville était plus approprié. Aujourd'hui, nous avons toutes les raisons d'être satisfaits.

EN -Dans quelles conditions t'es tu fixé au PIC?

CB- Je loue un barn de 16 boxes qui sont bien occupés. J'ai autour de moi deux personnes et demi : Charles Ferrari, cavalier -groom, Manon Grangeot, groom chargée des soins aux chevaux et à mi temps, Léa Frotiée une cavalière. Chez moi, les chevaux sortent beaucoup : sur la piste de galop, à la plage. Leur bien être revêt une grande importance.

EN -Des nouvelles de ton élève Toscane Carloni Richard

CB- C'est la 4ème année que je suis aux côtés de Toscane. Elle a 14 ans et beaucoup grandi. Son évolution est conforme à ce que nous imaginions même si en ce moment elle est arrêtée. Elle est tombée et s'est fracturé la malléole ce qui signifie 3 mois d'arrêt. L'an dernier elle a participé au Europe Children et à d'autres belles compétitions de son niveau.

Clément Boulanger - Altesse du Frêne

EN -Ton piquet de chevaux se décline comment ?

CB -Pour les Pro Elite, CSI 2, 3 et 4 étoiles même s'ils sont très rares, je dispose de Vaya de Lacke qui appartient à la famille, Altesse du Frêne. Pour le moment je monte également les chevaux de Toscane : Aloha des Rondets, Ambre d'Ermisserie, Nabab Son II. J'ai Dom Tom qui évolue bien et des chevaux à former puis à commercialiser.

EN- Les jeunes chevaux ne sont pas ta priorité ?

CB- Si tout autant que les autres. Actuellement, ce sont les circonstances qui font que j'en ai peu dans mes écuries. J'ai Fofana de Gouey pour l'écurie BTCR, un hongre de 6 ans (Uhlan du Temple) que je forme tranquillement. Former des 4 et 5 ans me convient parfaitement mais dans cet état d'esprit d'acheter et vendre en prenant le temps qu'il faut pour satisfaire le client qui doit trouver le cheval qui lui convient. Fontainebleau n'est pas le but.

EN -Le commerce est un pan important de ton activité

CB- Oui et j'aime ça. Je suis né dans une famille de contact, avec une expérience de marchands. Depuis 2/3 ans je me suis rapproché d'Antoine mon frère jumeau qui fait du commerce à Fontainebleau. Mon créneau est davantage orienté vers les chevaux pour des jeunes : cadet, junior. De beaux chevaux, faciles avec de bonnes attitudes.

Bonne continuation à l'Ecurie BTCR