Derniers Articles

GRAIGNES

jeudi 21 mars 2019

DIMANCHE  24 MARS

8  Courses au trot

ENTREE GRATUITE

 

 

Très intéressante cette première course pour chevaux de  3 ans dont plusieurs inédits. On suivra particulièrement le  13  Galactic Castelets 2ème sur cette piste du Vieux Château le  24 février pour sa 1ère apparition. Il sera drivé,  par Sébastien Ernault qui à Graignes est chez lui.

Le Prix de Normandie, épreuve  majeure du jour sera dotée de  20.000€ et réservée aux chevaux de  7 ans. Ils seront tous, femelles, mâles et hongres sur la distance  2700 m.  Difficile de dégager des favoris . Ce sera donc un plaisir d'autant plus fort de peut-être dénicher une grosse cote . Par exemple , pourquoi ne pas tenter Catalina du Pont drivée par son entraîneur Gaetan Ligeron . Cette jument dont les excellentes performances ont été réalisées essentiellement sous la selle  fera sa rentrée après une victoire à Enghein en juin.

Pub 1

Pub 2

Pub 3

ADIEUX DE SFN ZENITH

mercredi 20 mars 2019

 

 

Saint-Lô, aussi, remercie SFN ZENITH

 

 

 

 

 

Le dimanche 17 mars,  à ‘s Hertogenbosch, avant le Grand Prix, la communauté équestre néerlandaise  honorait  SFN ZENITH qui faisait ses adieux à la compétition.  Ce cheval d’exception et son cavalier, qui ne l’est pas moins,  ont eu ensemble une relation particulière avec Saint-Lô.

Après une première participation très discrète  en  2013, le couple revient en  2017 auréolé de ses titres mondiaux acquis à Caen en  2014 et européens  glanés à Aix la Chapelle en  2015. Lauréats du Grand Prix  du CSI*** ville de Saint-Lô, Saint-Lô Agglo, ils  y remportent leur dernier succès.

Fait notable.  En dehors des Jeux Equestres mondiaux et des grands rendez-vous de Paris et Lyon,  Saint-Lô aura été la seule  organisation française  à laquelle Jeroen Dubbeldam et   SFN  ZENITH  ont participé pendant toute leur carrière : une référence !

 

Lire la suite...

Pub 4

BOIS LE DUC

dimanche 17 mars 2019

 Maikel van der Vleuten  sans partage

 

 

Ah! Si Simon Delestre n'avait pas fauté, il était avec Chadino le plus rapide des 12 barragistes. Mais voilà. Chez eux les Néerlandais sont intraitables d'autant qu'ils doivent laver la forme d'affront qu'ils subissent de ne pas avoir un cavalier à la finale de Göteborg et qu'en dressage le temps des Van Grunsven, Cornelissen et autre Gal est révolu.

 

 

Maikel vd Vleuten - Dana Blue

Lire la suite...