Dernier Article

STUTTGART GERMAN MASTERS

Dimanche 23 novembre 2014

COUPE DU MONDE LONGINES

William Whitaker et Lucy Davis bousculent la hiérarchie

Qui aurait pu imaginer, même ceux qui cherchaient les plus gros outsiders, que l’Anglais et l’Américaine allaient sinon ridiculiser mais renvoyer le haut du panier du saut d’obstacles mondial au rang de faire valoir et ce à l’occasion de la plus belle épreuve de la Coupe du Monde indoor.

C’est le sport, la vie tout simplement qui fait de l’existence de chacun d’entre nous une lettre cachetée. Et  aujourd’hui pour la 30ème édition des German Masters, comme ce fut le cas pour la première en 1985, c’est un jeune homme et une jeune femme qui montrent le chemin du renouveau.

Comme Philippe Rozier en 1985

Lucy Davis – Barron

C’est en effet le Français qui remportait le premier Grand Prix de Stuttgart en selle sur Jiva. Agé de seulement 22 ans, le fils de Marcel renvoyait aussi toute la hiérarchie établie sur des strapontins. Puis, en 1990 et 1991, Bosty s’octroyait le Mercedes Masters avec Norton de Rhuys . Il n’avait que 25 ans. A la même époque Patrice Delaveau, âgé aussi de seulement 25 ans, prenait la seconde place du Grand Prix avec Laeken .

Aujourd’hui, première des 40 cavaliers, Lucy Davis a ouvert la liste du barrage qui va compter 9 autres élus avec Barron .  Née en 1992, la lauréate du GCT de Lausanne en 2013  était suivie de l’un des 12 Whitaker inscrits sur les tablettes de la FEI. Né en 1989, William avait été sacré Champion d’Europe junior individuel en 2006 et par équipes à Auvers en 2007. Jusque là, surtout cette année, il a enrichi son palmarès de plusieurs succès internationaux.

A Stuttgart, il montait Fandango qu’il a dans ses écuries depuis 2011. Le cheval suédois porte un nom prédestiné puisqu’il fut aussi celui d’un des chefs de race du trotteur français.

Whitaker , Davis et eux seuls !

L’Américaine lance le barrage  avec Barron . Elle signe un sans faute en 49.84. Whitaker suit et lui inflige une leçon en 47.27 . Comment a-t-il fait ? Comme un Whitaker tout simplement.

Ensuite, à l’exception de Steve Guerdat  qui prendra la 3ème place avec Nino des Buissonnets, les autres n’ont pas montré le panache qu’on leur connaît habituellement. Après le coup de Trafalgar de l’Anglais il fallait effectivement puiser dans des ressources  qui  souvent ne sont l’apanage que de la jeunesse !

Samedi 22 novembre 2014

STUTTGART GERMAN MASTERS

STUTTGART GERMAN MASTERS

  COUPE DU MONDE DE DRESSAGE La Kür sous tension   Fabienne Lutkemeier – D’Agosthino FRH Qu’il s’agisse du patinage artistique où du dresssage des disciplines où la subjectivité du jugement humain est toujours sous-jacente, on assiste parfois à des situations  inattendues. C’est ce qui s’est passé cet après-midi lors de la reprise en musique comptant pour [...]

Vendredi 21 novembre 2014

STUTTGART GERMAN MASTERS

STUTTGART GERMAN MASTERS

  LES  4 IMAGES DU JOUR   Ludger Beerbaum remporte le Mercedes German Masters avec Chaman Pour la 4ème fois de sa carrière, le Kaiser s’est imposé dans la Hans Martin Schleyer Halle . Il avait gagné en 1995 avec Ratina Z, en 1996 avec Priamos et en 2005 avec Gladdys. Là , même si [...]

Galeries photos