Derniers Articles

CALVADOS Equidays

lundi 17 juin 2019

Retour des Equidays… prenez date !

 


Ce rendez-vous était devenu un incontournable pour les mordus d’équitation, amateurs ou professionnels : 6 ans après leur dernière édition et après avoir cédé le pas aux Jeux
Equestres Mondiaux, les Equidays reviennent, du mercredi 23 au dimanche 27 octobre
prochains ! Le Département du Calvados a en effet décidé de renouer avec cet événement -
tous les deux ans – pour permettre à chacun de vivre une expérience unique, au plus près
des chevaux, aux quatre coins de son territoire.

 


Le cheval fait partie de l’ADN du Calvados… il participe à son identité et est inscrit depuis
longtemps au coeur de cette terre d’élevage et de courses hippiques, de cette terre d’accueil
pour toute une filière porteuse de recherche, d’innovation et de développement. Fort de ce
patrimoine et de ses atouts, le Département s’est doté d’un plan cheval portant une
ambition fédératrice et populaire : remettre en selle les Equidays.
Pour Jean-Léonce Dupont, Président du Département du Calvados : « Par son image, le
cheval incarne le meilleur de notre département. Il contribue au rayonnement et à
l’attractivité de notre territoire dans le monde, par les événements qui lui sont associés, les
touristes qu’il attire, mais aussi les champions qu’il produit. Le cheval ne doit pas rester une
activité réservée à quelques-uns. Les Equidays sont ainsi un événement qui doit fédérer
tous les publics ».

5 jours pour explorer, apprendre, vibrer, s’amuser et rêver


Courses, découvertes, rencontres, rendez-vous professionnels, culturels, spectacles
équestres, randonnées, ventes, portes ouvertes… L’événement de l’automne célébrera la
filière équine sous toutes ses formes à travers une trentaine de manifestations dédiées au
grand public, aux initiés comme aux professionnels, dans de très nombreuses communes,
et jusque dans le coeur des villes de Caen, Bayeux, Falaise, Lisieux et Vire.
Durant 5 jours, le cheval sera à l’honneur dans le Calvados qui compte plus de 9000
licenciés, 150 clubs équestres et 8 hippodromes.
Prenez date dès maintenant et rendez-vous en septembre pour le dévoilement du
programme complet !

 

 

Pub 1

Pub 2

Pub 3

MONTFORT SUR MEU

dimanche 16 juin 2019

GRAND PRIX PRO "Elite " 150

 

 

Benjamin Devulder - Baccara du Talus       Première

et le le Prix du meilleur cavalier en prime

 

 

 

La semaine dernière les Devulder, pour coller à la tradition, étaient allés se changer les idées aux "Papillons de Nuit". Ils avaient fait du concours de Montfort sur Meu leur objectif de cette première partie de saison.

Objectif atteint.

A 8 ans, le succès de Baccara du Talus pour sa première tentative à 150 confirme le potentiel qu'on lui reconnaissait les saisons passées.

Pour être motivant, il l'était le concours des Equisports du Pays de Montfort sur Meu avec un grand prix doté de  25.000 € et des prix d'engagement attractifs pour les cavaliers qui participaient à la totalité du concours. 

 

 

 

 

  • Cette perruque rose lors de la remise des prix n'est que le résultat d'un défi lancé par la belle famille de Benjamin  à l'occasion d'un dîner d'anniversaire samedi soir.

 

 

 

 

 

 

 

 

La hiérarchie respectée

Avant le Grand Prix, Benjamin Devulder et Margaux Rocuet étaient au coude à coude pour le challenge du meilleur cavalier. Le cavalier "Saint-Lô Agglo-Equin normand" s'impose dans le Grand Prix  et la Bretonne est 2ème. C'est Tony Cadet et Tolède de Mescam qui prennent la 3ème place .

Outre sa dotation alléchante, le Grand Prix  se disputait selon le principe du "Super 10"  . On retenait tous les couples sans faute ou les 10 meilleurs. C'est ainsi que Jean-Paul Lepetit dont le tracé a été unanimement salué tant les fautes ont été commises  sur l'ensemble des obstacles  parfaitement  répartis sur l'ensemble de la piste,a pu extraire 7 couples sans faute, 2 avec 1 point de temps dépassé et 1 avec 4 points .

 

 

Olivier  Martin à l'honneur

 

 

Breton, le natif de Ploermel, sans doute motivé  par le fait d'être sur ses terres, n'a pas manqué son passage à Montfort. Il qualifie ses deux chevaux  et prend les 4 et 5èmes places respectivement avec  Away Semilly  et  Artiste de l'Abbaye.

Valentin Besnard associé à Utrillo du Roumois , Florian Angot à Soprano de Grandry et Sandra Delouis à Ultra Daudaie  bouclent un barrage sans faute mais, pénalisés  par leur premier tour à 4, 1 et 1 points ne pèsent pas sur le classement final même si Florian remonte à la 6ème place.

Thomas Rousseau qui avait qualifié  Prestigio LS la Silla qu'il monte depuis la chute de Frédéric Busquet à Saint-Lô, passe à côté de son sujet, c'est pourtant rare, et sort avec 16 points. 

Ne pas évoquer la  qualification de Romain Bourdoncle serait une erreur car, le couple qu'il forme avec Adriana Dream est en pleine progression.  Une faute sur le dernier  ne récompense pas l'impression de la journée . Ils sont 8èmes.

Reste le trio final 

Tony Cadet passait en 5ème position. Il réalise le meilleur temps de cette première moitié  avec Tolède de Mescam (Milord Carthago) mais lance " C'est bien mais ça ne va pas suffire". Lucide le Breton. Effectivement, dans la foulée, Benjamin Devulder s'élançait avec le puissant fils de Calvaro qui étrennait là cette hauteur. Tout à l'intérieur des traces, ils  avançaient à un train soutenu mais  raisonnable  tout en s'employant vivement sur l'oxer qui les conduisaient vers l'obstacle final après un virage à droite . Le chronomètre  semblait d'ores et déjà sans appel. Margaux Rocuet qui concluait après  l'échec de Thomas Rousseau et celui de Romain Bourdoncle composait  entre vitesse et sécurité aux rênes de Trafalgar Kervec . Excellente stratégie puisqu'elle décroche la 2ème place.

 

 

 

Baccara du Talus acheté foal par les parents de Benjamin Devulder  est aujourd'hui, à 8 ans,l'un des chevaux en devenir de la cavalerie française. Il avait conclu sa saison 2018 par une victoire dans le petit Grand Prix du Grand Indoor de Saint-Lô et une  3ème place dans le Grand Prix de Pontivy, cela  sur la hauteur de  140. Depuis le début de la saison, il était resté caché et préservé se maintenant au même niveau  de compétition avec des classements à Auvers, Le Touquet, Rennes et Lamballe. 

A Montfort sur Meu, il s'emparait de l'épreuve principale de vendredi  toujours à 140. Sa prestation dans le Grand Prix, si elle se confirme, lui ouvre de belles perspectives pour le reste de la saison tout cela en attirant   légitimement les convoitises. Il va maintenant se reposer trois semaines  et revenir sans pression avant d'entamer le Normandie Horse Show.

 

CLASSEMENT

1- Benjamin Devulder/Baccara du talus 0 et 42.36, 2- Margaux Rocuet/Trafalgar Kervec 0 et 43.66, 3- Tony Cadet/Tolède de Mescam 0 et 44.27, 4- Olivier Martin/Away Semilly 0 et 45.57, 5- Olivier Martin/Artiste de l'Abbaye 0 et 45.98

 

Pub 4

Pub 5

Ventes FENCES WEB

vendredi 14 juin 2019

 

 

 

 

 

 

RETOUR SUR LES VENTES DU HARAS DES BICHES
ET DU HARAS DE TALMA ORGANISÉES
PAR FENCES WEB EN MAI DERNIER

 

Avec plus de 90% de chevaux vendus et un prix moyen qui avoisine
10 000 euros, les deux ventes de service réalisées sur Fences Web pour le
Haras des Biches et l’Elevage de Talma témoignent de trois choses :


- La qualité se vend à bon prix : 50 000 euros pour Grenade de Talma,
43 500 pour Festif des Biches, 16 500 euros pour le yearling Italie des Biches
et 31 000 euros pour la foal, fille de Big Star et Allegria de Toscane.


- 10 des 11 poulinières ont trouvé preneur, certes à des prix modestes,
ce qui témoigne du retour d’investisseurs dans l’élevage.


- Le site www.fencesweb.com monte en puissance et constitue
désormais un outil fiable et performant de mise en marché pour des
chevaux sélectionnés par l’Agence Fences (3 ans, foals et poulinières à
l’Automne) mais aussi pour des ventes de service pour le compte de tiers...


Ce sont trois bonnes nouvelles pour l’élevage français !