Derniers Articles

SAINT-LÔ

dimanche 07 août 2022

NORMANDIE HORSE SHOW

Julien EPAILLARD Première

Grand Prix 140 national, Grand Prix CSI3* Les lauréats sont normands avec des chevaux normands.

Alors qu'il arpente les pistes du NHS depuis près de 30 ans, jamais encore Julien Epaillard n'avait remporté le Grand Prix. C'est désormais chose faite avec Donatello d'Auge né chez lui. Pénélope Leprévost, installée dans le Calvados s'empare du Grand Prix national avec Eyetop Semilly née à l'élevage Levallois de Couvains.

En plein dans le circuit court. Nous voilà revenus au bon temps où le trio Navet, Leredde, Levallois faisait vibrer le saint-lois équestre. Pourquoi aller chercher ailleurs ce qui se fait de mieux chez nous d'autant que cette année le plateau du CSI*3 était constitué de toute l'élite française. Et globalement, cette élite n'est-elle pas normande puisque l'équipe de France des Championnats du Monde qui débutent mercredi au Danemark est à ossature normande avec : Julien Epaillard, Kevin Staut et Mathieu Billot.

Avec Valentin Besnard 3ème du Grand Prix associé à Dynastie de Beaufour , Alexandra Ledermann 6ème avec le vétéran Requiem de Talma et le valeureux Jérôme Coulombier en osmose avec sa Chipie Charbonnière auteur d'un premier tour d'exception et 11ème du classement final, les représentants normands ont fait de ce Grand Prix de la 34ème édition du NHS ce qu'il a été : Une réussite !

La Belgique, seule nation étrangère consistante aura très favorablement marqué son passage avec en particulier le couple Thiry, Van Paesschen. L'un s'empare de la 1ère qualificative au grand prix, l'autre qui fut 2ème du GP en 2017 derrière Patrice Delaveau, se classe 2ème du Grand Prix CSI3* après avoir, samedi soir, partagé le succès avec son compatriote Spits dans les 6 barres. On ne manquera cependant pas de mettre en exergue la régularité des cavaliers du Royaume Chérifien emmenée par Philippe Lejeune leur entraineur.

LE GRAND PRIX NATIONAL de la Ville de Saint-Lô

Pénélope Leprévost et Eyetop Semilly

Comme dans la majorité des épreuves avec barrage du concours, il semble que le chef de piste avait pour stratégie d'être complaisant avec le temps ce qui ouvrait largement la porte pour le deuxième tour. Ainsi sur 60 partants, ils furent 16 à partir pour se départager. Edward Levy qui avait qualifié 2 chevaux donnait le tempo avec Igins du Seigneur pour, in -fine, terminer 4ème. En fin d'épreuve, associé à Sirius Black il se battra de quelques dixièmes. Devant lui, Bylal Zaryouh et Dante d'Auge décrochent la 2ème place derrière Pénélope Leprévost, osons-le : facile avec Eyepop Semilly.

Eyepop Semilly est la 4ème d'une fratrie de 7, tous par Diamant de Semilly. Leur mère Vision de Ligny (SBS) (Canturo), est la soeur utérine de l'étalon Away Semilly et de Quisas Diamant ( Diamant de Semilly) ISO 158 avec en particulier la Néerlandaise Megan Laseur.

LE GRAND PRIX du Département de la Manche

Julien Epaillard et Donatello d'Auge première !

Après un doublé dans le CSI4* d'octobre, le Manchois inscrit pour la 1ère fois son nom au palmarès non seulement du CSI3* mais du NHS tout court.

Brillant 2ème d'un Grand Prix d'anthologie la semaine passée à Dinard, Julien Epaillard, plutôt que d'aller se dorer la pilule sur les rivages deauvillais, avait préféré, avant d'aller se confronter à l'élite mondiale et défendre nos couleurs au Danemark ,venir maintenir son niveau de dynamisme au CSI du Normandie Horse Show avec un seul cheval qui aura participé aux 3 épreuves principales.

Vainqueur de la 145 de vitesse samedi, il abordait le Grand prix avec pour objectif de donner du métier à Donatello d'Auge. Donatello est un hongre de 9 ans né pour le compte de Susanna Epaillard au haras de la Bosquetterie. Fils de Jarnac, il a pour mère Téquila d'Auge par Hello Pierreville qui fut un cheval de tête de l'épouse de Julien. Galoubette Mondain ( Galoubet), mère de Téquila née chez Roger Chapon à Saint Lô, fit une carrière de bon niveau avec Rutherford Latham un proche des Epaillard. Il participa pour l'Espagne aux Championnats d'Europe de Donaueschingen en 2003 et San Patrignano en 2005. Débuté timidement par Edgard Paillousse à 5 et 6 ans, puis un peu par Hugo Paris puis de façon plus intense par Séverin Sigaud avec lequel il se classait 6ème du Grand Prix 140 du NHS l'an dernier, puis 3ème du CSI2* du Meeting d'Automne, Donatello passait sous la selle du "Boss" au début de 2022. D'emblée les flots de victoire s'entassaient à Saint- Tropez puis à Cannes et à Rotterdam.

Face à la concurrence des 49 autres prétendants du Grand Prix de ce dimanche, sans être grand favori, il le devanait eu égard à l'aura que Julien possède dans la sphère saint-loise. En effet, Plato de Muze Z, le cheval de Constant Van Paesschen, âgé de 11 ans ne revendiquait que deux succès en GP CSI2* et seulement récemment une 5ème place dans une 150 à Monte Carlo. Pour la 3ème place, saluons à sa juste valeur la très belle prestation de Valentin Besnard et Dynastie de Beaufour qui, après leur victoire de Notre dame d'Estrées confirment leur potentiel.

Dans ce plateau, Mr Tac victorieux des GP 4* de Bourg en Bresse et 3* de Compiègne monté par Victor Bettendorf ainsi que Blood Diamond du Pont monté par Julien Anquetin et né comme Julien Epaillard près de Cherbourg affichaient un palmarès plus élogieux. Hélas, le protégé des Leconnétable s'est montré hélas , en dessous de sa réputation avec 12 points de pénalité. Il y a des jours sans. Le Belge José Thiry récent vainqueur du GP CSI3* de Lons le Saulnier avec Jalisco W Van de Wolven Hoek pouvait lui aussi, légitimement faire valoir ses qualités d'autant qu'il avait remporté le Prix de Saint-Lô Agglo vendredi. Il se classe 10ème devant les trois derniers classés que sont Jérôme Coulombier, on a salué sa performance, Adeline Lemens qui sans la dévaloriser n'exerce pas de façon professionnelle mais est toujours aussi affûtée avec Austin des Cèdres et Nicolas Layec dont les progrès avec Du Valon sont remarquables. On note au passage que Chipe Charbonnière et Du Valon sont nés dans des élevages de Sartilly.

Come on Di Gisors, fils de Trésor, né conjointement chez Michel Chillet et Pierre Leboulanger à Valognes (50) termine 5ème du Grand Prix avec le revenant à Saint-Lô Guillaume Batillat. Il est issu de la souche de Perle de Thurin, via Kavala par Son Altesse,

Pub 1

Pub 2

Pub 3

SAINT-LÔ

dimanche 07 août 2022

NORMANDIE HORSE SHOW

Championnat de Normandie des Foals

MAESTRO DE L'ISLE ..........Le bien nommé !

Quelques jours après sa naissance, Etienne Poisson avait assuré ses proches de toute la confiance qu'il avait dans la qualité de son poulain. L'éleveur de Saint-Marcouf de l'Isle, dont la réputation mondiale s'est faite en particulier avec Quabri de L'Isle ne semble pas, pour le moment, s'être trompé.

En effet, à l'issue du Championnat de Normandie qui rassemblait plus de 110 foals répartis entre jeunes et âgés, c'est Maestro de L'Isle qui s'est imposé dans le cadre de la soirée du NHS au coeur du Hall du Pôle Hippique rempli comme pour le GP du CSI4* . Tant à l'applaudimètre que pour le jury, il a fait l'unanimité face à Mandy Mouche, la championne des femelles jeunes, une fille d'Hokkaido du Menjo et d'une mère par Vleut née chez la famille Bellet à La Mouche (50).

Maestro de l'Isle est un fils de Cashpaid J et F et de Gazelle de l'Isle par Contendro

Le père, de race Hoslteiner, âgé de 11 ans, distribué par le Haras de Clarbec est un fils de l'illustre Casall. Longtemps monté par le Belge Nathan Budd, il évolue aujourd'hui sous la selle de l'Américain Karl Cook au niveau CSI3*.

Gazelle de l'Isle (Contendro), sa mère est la fille de Titane de l'isle ( Quaprice Boimargot) soeur utérine de Quabri de l'Isle . Tout ce beau monde puise ses racines dans le ventre d'Hollandaise base de l'élevage du si attachant Etienne.

Pub 4

SAINT-LÔ

vendredi 05 août 2022

NORMANDIE HORSE SHOW

Concours local des chevaux de 3 ans organisé par Cheval Normandie

Avant le Championnat régional des Femelles SF de 2 ans qui aura lieu cet après-midi, la matinée était consacrée au concours local des chevaux de 3 ans qualificatif pour le régional de l'automne qui, comme chaque année rassemblera 300 sujets.

JOY DU MESNILDOT

JOY DU MESNILDOT

La victoire revient à cette jument de robe "Baimel" par Balou Star et une mère par Nartago à Antoine Hervieu de la Chapelle en Juger.

Elle obtient la moyenne de 16.96, dont 17.50 aux allures, la meilleure note.

La meilleure prestation au saut en liberté a été réalisée par J'ADORE MANCIAISE avec 17.75 pour cette filel de Mylord Carthago à Denis Hubert de Saint-Lô.

JACADI DES PARTS

JUNE DU BUST (Ciao du Thot) à Ludovic Tripon est 2ème avec une moyenne de 16.44 alors que JACADI DES PARTS (Qlassic Boimargot) à Thomas de Cornière est 3ème avec en particulier 17.00 pour la meilleure note de modèle.